Témoignages: Ils ont rencontré Michael Jackson

Sabrina et Michael Jackson, partie 2: « on allait entrer à Neverland »

Dans la première partie (à lire ici), Sabrina vous a raconté les premières fois où elle a pu voir et rencontrer Michael Jackson, entre Londres et New York. Nous la retrouvons à Los Angeles, où elle va réaliser son rêve d’entrer, une première fois, à Neverland.

(Les photos personnelles de Sabrina sont indiquées, merci de ne pas les utiliser ailleurs. Sabrina a aussi retranscrit ses souvenirs à partir de ses notes de l’époque. Les textes ne doivent donc pas être non plus réutiliser )

Au mois d’août 2003, tu es devant le portail de Neverland avec des amis et Michael laisse entrer des fans dans son ranch à l’occasion de son anniversaire. Peux-tu nous raconter cette expérience unique et ce que tu as ressenti ?

« En 2003, on a eu écho avec mes amis d’une fête d’anniversaire organisée pour Michael par le fan club américain. Et on savait que l’année précédente, donc le 29 août 2002, Michael avait laissé entrer dans Neverland les fans présents le jour de son anniversaire. On s’est dit « et s’il refaisait ça cette année ?! ». On peut rêver mais j’avais un très fort pressentiment que quelque chose de merveilleux pourrait se passer, et j’ai tout fait pour avoir mes congés fin août-début septembre. Je remercierais toujours mon planificateur de l’époque pour ça!!

Nous voilà donc partis pour Los Angeles où on a loué une grosse voiture pour cinq. Au moins on verrait Michael le jour de la fête, prévue le 30 août à LA. Nous avons fait un peu de shopping sur Hollywood boulevard, puis nous avons récupéré les tickets pour la fête d’anniversaire.

Deux heures à Neverland

Le 29 août, on est arrivé devant Neverland à 10h30 du matin. Une dizaine de voitures étaient déjà là. On a attendu toute la journée, on a discuté avec les autres fans, on a chanté, dansé, bref c’était une ambiance festive !

Vers 20 heures, la sécurité nous a annoncé que les voitures pouvaient entrer à l’intérieur…! On allait rentrer dans Neverland…c’était incroyable!!!

On a passé le portail de Neverland, j’avais les mains qui tremblaient terriblement sur le volant et j’avais tellement peur qu’ils bloquent avant que l’on puisse entrer… On a laissé nos appareils photo à l’entrée, au gardien dans la petite cabane. Là le rêve a commencé……On était environ une soixantaine.

On a garé notre voiture sur un grand parking juste à côté du portail que l’on voit dans l’interview de Bashir. On a signé une décharge. Une fois le portail franchi, un petit train électrique nous a conduits au parc d’attraction, en passant devant la maison de Michael. C’était incroyable de penser qu’on était là. J’ouvrais mes yeux très grands, je restais hyper concentrée sur tout ce que je voyais, car je ne voulais rien rater, et en oublier le moins possible. J’avais les larmes aux yeux, j’en voyais trouble ! Tout était éclairé par une multitude d’ampoules électriques : les arbres, le petit pont qui passe au dessus du lac, le parc… Il y avait des statues d’enfants partout qui rappellent le monde de Peter Pan.

En arrivant au parc, j’ai sauté du train, j’étais super excitée, j’avais l’impression d’être une gosse !! J’avais envie de tout faire à la fois, je ne savais pas par où commencer. Je sautais et je courais partout, je ne savais même plus où étaient mes amis et je m’en fichais !

J’ai testé diverses attractions (voir toutes les attractions du parc ici):

– Les chaises volantes (encore mieux qu’au Parc Astérix !) : incroyable, génial, on volait au dessus du parc ! Je l’ai fait deux fois.

– Le bateau pirate (trois fois !) : super génial, avec Ignition de R. Kelly comme musique.

– Le Zipper : attraction qui fait tourner dans tous les sens. Je suis montée avec mon amie Manuela, il y avait  You Rock My World en fond ! Hélas une fan ne s’est pas sentie bien, on a du redescendre du manège.

– Les auto-tamponneuses : mortelles !!

Au passage, on se servait des friandises à disposition: glaces, bonbons étaient à volonté, tout était gratuit bien sûr ! J’ai mangé deux glaces, un twix, une bouteille d’eau. Les attractions ça creuse !

Avec une de mes amies, on s’est baladées dans le cinéma situé à coté du parc d’attraction. On ne savait pas si on avait vraiment le droit d’être là, mais c’était ouvert et trop tentant ! J’ai fait le Moonwalk sur la scène comme le fait Michael dans l’interview d’Oprah !

A côté il y avait des toilettes de luxe dans le style de Harrods, et un bar avec des sucreries à volonté. J’ai écrit un mot à Michael pour le remercier sur une serviette en papier sur le bar.

Ensuite je me suis promenée sur le « chemin éclairé », j’ai regardé chaque détail (le livre en pierre avec un poème gravé de MJ, les décorations, la musique, les fontaines…)

On est ressorti de Neverland vers 22 heures, joyeux et un peu abasourdis, comme si on revenait d’un monde imaginaire…d’ailleurs c’était un peu ça !

Nous n’avons pas vu Michael ce soir là, mais bon c’est normal, vu le nombre de personnes à l’intérieur, je ne m’attendais pas à l’apercevoir. Peut être n’était-il même pas à Neverland. C’était déjà un immense privilège d’avoir pu être invités deux heures à profiter du parc d’attractions !

Orpheum Theater pour l’anniversaire de Michael

Après avoir passé la nuit à l’hôtel Hyatt de Los Angeles où se retrouvaient les fans, on s’est baladé le matin sur Broadway avenue. On a cherché MJ dans LA, sans succès…

L’après-midi on s’est préparés à l’hôtel pour la fête. Mon dieu, le temps passé dans la salle de bain, et à essayer des fringues…no comment!!

A 17h30, direction le théâtre The Orpheum pour le show. On s’est garé, on a eu la chance de trouver une super place. On n’avait plus qu’à attendre la voiture de Michael.

Il est arrivé vers 19 heures mais on n’a rien vu ; et vu la foule ça ne valait pas le coup, donc on a foncé à l’intérieur du théâtre.

J’avais acheté un ticket pour le rang A mezzanine, et je me suis retrouvée au rang D orchestra à cause d’un malentendu, mais j’ai eu de la chance car c’était une bien meilleure place ! Michael est arrivé à sa place environ 10 minutes après qu’on soit rentrés, c’était de  la folie ! Il était dans le balcon juste au dessus de nous, sur la droite, je le voyais super bien. On était tous les cinq bien placés.

Il portait presque les mêmes vêtements que lors des BET awards, sauf la ceinture en métal doré et les genouillères à paillettes : chemise blanches avec des paillettes, chaussures noires, jean bleu pailleté, et un espèce de gant blanc pailleté, bref la classe !! Il nous a fait signe, on lui a souhaité un HAPPY BIRTHDAY. C’était trop génial, on le voyait de près, je le mitraillais de photos.

Des fans, sosies, artistes ont dansé et chanté pour Michael. Une fois le spectacle terminé, Michael est descendu sur scène et a fait un long speech. J’étais  à quelques mètres seulement, je suis montée sur mon siège (pas bien…).

Après son speech, on a amené un énorme gâteau d’anniversaire sur scène. On a tendu un couteau à MJ qui a eu trop de mal à le couper ! Il en a goûté une part, puis a lancé des morceaux aux fans !

Ensuite malgré la cohue on est arrivé à suivre Michael en voiture. On se demandait où il allait.

Il est arrivé au Beverly Hills Regence Wilshire hotel (Wilshire / El Camino). On est sorti de la voiture et on a foncé vers son garage. On est arrivé à le voir de près, mais malheureusement j’étais du mauvais côté… Mon amie Mélissa a demandé un hug à Michael, mais il n’a pas trop compris !!  Elle lui a tendu un magazine, et il lui a demandé : ‘what do you want ? Do you want me to sign it ?’ Et il lui a fait une super dédicace. Ensuite il est rentré, et on ne l’a plus vu de la soirée. On a essayé de rentrer dans l’hôtel. On est arrivé jusqu’à la porte de MJ, mais on s’est fait vite jeter par la sécurité avant d’avoir osé frapper à sa porte, à cause des caméras. Tentatives foireuses…on était fichés par la sécurité.

On a passé la nuit dans la voiture…Le lendemain Michael n’est pas sorti avant 18 heures! On a foncé et on l’a suivi en se demandant où il allait. Par précaution, on faisait toujours en sorte d’avoir le plein d’essence. Par rapport à la direction qu’il empruntait, on a supposé qu’il rentrait chez lui à Neverland (route 101). Conduite HYPER dangereuse. Environ dix voitures le suivaient, en se collant à plus de 100 km/h…vraiment stressant.

Le lendemain, nous étions donc le 1er septembre, et nous ne devions rentrer à Paris que le 9. Nous avons décidé de tenter notre chance et de rester tous les jours devant le ranch dans l’espoir que Michael nous fasse entrer. Oui soyons fous, nous étions là pour ça !!

Les jours se sont enchaînés, nous avions acheté des pistolets à eau pour nous amuser vu qu’il faisait chaud ! Nous discutions avec les autres fans encore présents, nous avons écrit une lettre à Michael, nous bronzions, nous observions le va et vient dans le ranch… Mélissa qui voulait visiter San Francisco a commencé à s’énerver… !

Et le jour du 6 septembre 2003, c’était enfin notre jour ! »

La suite des aventures de Sabrina ici. Dans la troisième partie, rendez-vous à nouveau à Neverland, avec Michael cette fois!

4 Comments

Laisser un commentaire