Ses enfants

Paris Jackson en concert à Paris le 05 octobre 2021

28 septembre 2021, une nouvelle inattendue tombe sur les réseaux sociaux. Après une période de pandémie qui a mis le monde en arrêt pendant dix-huit mois, et alors que la vie reprend peu à peu son cours, Paris Jackson, la fille de Michael Jackson, annonce qu’elle donnera un concert à Paris, la semaine suivante. La jeune femme doit venir dans la capitale française pour assister à la Fashion Week qui a lieu début octobre et en profitera donc pour se produire dans une petite salle du 12ème arrondissement de Paris, le Popup !

Mardi 05 octobre 2021, 18 heures, avec mon billet en main, rapidement acheté, je suis devant le Popup ! où je rejoins des amis. D’autres fans de Michael et bien sûr des fans de Paris Jackson sont déjà là. La jeune chanteuse est déjà arrivée et a distribué quelques hugs à certains de ses admirateurs qui la soutiennent sur Instagram.  Je retrouve des fans que je connais bien, pour s’être vus dans d’autres évènements. Cela fait un bien fou de se revoir, de se dire que les choses redeviennent presque normales et de pouvoir à nouveau échanger autrement que virtuellement.

Vers 19h30, nous entrons dans la salle, très petite, qui peut accueillir environ une centaine de personnes. Ce sera un show intimiste. La scène n’est cependant pas surélevée et c’est bien dommage car la visibilité est donc moins bonne. Heureusement, je me retrouve au troisième rang.

Naomi Greene, une jeune harpiste chanteuse fait la première partie et nous fait découvrir son répertoire durant une trentaine de minutes. Une jolie voix, des textes en français ou en anglais, qui plaisent au public.

A 21 heures, Paris Jackson arrive. Elle est détendue et souriante. « Bonsoir, ça va ? », lance-t-elle, en français, à la salle. Elle saisit sa guitare, nous dit qu’elle se sent nerveuse et commence le show avec un des titres de son album Wilted sorti en 2020, Collide, repris en chœur avec beaucoup de ses fans du public, ce qui provoquera une grande émotion chez la jeune artiste.

Durant quarante-cinq minutes, au seul son de sa guitare, Paris nous livre des titres qui la représentent, des covers ou des nouvelles chansons qui n’ont pas encore été enregistrées (The Runner). De nombreux titres mélancoliques (« some sad stuff », comme elle dit) qui traduisent ce qu’elle est, ce qu’elle a vécu, avec parfois quelques fausses notes qu’elle assume parfaitement.

J’avais déjà eu l’occasion de voir Paris Jackson en concert à Paris, en janvier 2020, lorsqu’elle faisait partie de The Soundflowers (à lire ici), et si j’avais aimé le show et son ambiance qui m’avait permis de m’imprégner de l’univers de Paris, je l’ai redécouverte une nouvelle fois ce 05 octobre.

Paris a gagné en maturité, en confiance, elle est plus à l’aise avec le public, sa voix a mûri. Ses textes sont toujours aussi sombres mais reflètent cette sensibilité qui transpire en elle. Je ne suis pas « fan » de Paris Jackson, j’aime son univers, ce qu’elle transmet. Bien sûr, elle est la « fille de », ce qui fait que de nombreuses personnes, moi y compris,  étaient là pour la voir, mais chaque fois je suis sous le charme. Sa voix touchante nous transporte, son regard d’un bleu profond nous transperce… j’ai même par moment eu ce regard fixé dans le vide vers moi et je revoyais alors la petite Princesse de Michael, cette petite fille si proche de son papa qui l’aimait plus que tout.

Le public a apprécié le talent de Paris Jackson et la jeune chanteuse a été très émue de l’accueil qu’elle a reçu. « Thank you guys so much, this is my favorite show I’ve ever played », déclare-t-elle sous les applaudissements. Elle redira son enthousiasme lors d’un live sur Instagram peu après le concert : « The best experience I’ve ever had, it was so kind and sweet ».

Après le show, Paris repart directement. Une voiture l’attend dans la rue et les fans se ruent vers elle. Comme en 2020, la jeune femme sort par le toit ouvrant pour les saluer et signer des autographes. Elle fera même une photo de groupe avec son propre téléphone portable. Remerciant une dernière fois ceux qui entourent la van blanc, distribuant des « I love you more » que l’on connait bien, Paris Jackson disparait dans la voiture et s’en va dans la nuit.

La magie a encore opéré ce soir-là, comme une étoile filante venue illuminer le ciel nuageux de cette capitale dont elle porte le nom. Au revoir Paris Jackson, see you next time.

Quelques extrait en vidéo de cette soirée. Vous pouvez aussi retrouver la quasi intégralité de la soirée sur la chaîne YouTube d’Hector Barjot.

Laisser un commentaire