En Europe

Michael Jackson au Musée Grévin, le 19 avril 1997

Juin 1996, Michael Jackson accepte de rencontrer à Los Angeles le sculpteur Denis Lonchampt, le décorateur Laurent Teboul et Véronique Berecz, Relations Publiques du Musée Grévin, pour une séance de pose. Six mois plus tard, second rendez-vous, en Suisse cette fois, alors que Michael enregistre un album. Le personnage est transporté au Grand Hôtel de Lausanne, les vérifications sont faites, Michael Jackson trouve que le corps est trop musclé, ce qui le fait rire. Il sera retravaillé.

Mars 1997, Bob Jones, alors producteur de Michael Jackson, contacte le Musée Grévin: « Michael peut venir inaugurer son personnage le 19 avril, est-ce possible? »

19 Avril 1997, c’est la folie sur les Grands Boulevard coupés à la circulation. Accueillie par les applaudissements d’une foule en délire qui scande son nom, la star arrive dans une Renault espace immatriculée BAD, en tenue sombre, cachée derrière des lunettes noires et un chapeau. Michael reste très longtemps dehors pour saluer ses fans et signer des autographes, avant de rejoindre l’intérieur de Grévin.

Une surprise lui est réservée par Grévin : le mime Marceau, qui revenait le matin même d’une tournée aux USA de plusieurs mois, est présent et lui a préparé un numéro.

Marcel Marceau a influencé Michael pour son célèbre pas glissant, le Moonwalk. Le rideau se lève : Bip mimant un sculpteur, fait apparaître le personnage. Michael Jackson est ému aux larmes. Les deux hommes visitent le musée. A la sortie, Michael Jackson, heureux, salue, à nouveau, très longtemps, la foule avec une sincère gentillesse et signe beaucoup d’autographes. Un moment unique …

Retrouvez l’interview de Véronique Berecz, 15 ans après, sur le site du MJDatabank, qui revient sur cet évènement : la 1ère partie, la 2ème partie

Retrouver les articles consacrés à cet évènement dans la section Archives ici, ici et ici

Mes photos persos de Michael au musée Grévin, en juillet 2009.

Et lors de ma visite en janvier 2011.

Dernière visite en date, novembre 2019. Il y a désormais deux statues de Michael au musée Grévin. Celle de Jean-Baptiste Seckler vient s’ajouter à celle inaugurée par Michael en 1997, qui est désormais protégée par une vitrine.

Saviez-vous qu’avant cette statue, une autre était déjà présente au musée Grévin? A lire ici

Laisser un commentaire